Yacouba Sawadogo : L’homme qui a arrêté le désert

Yacouba Sawadogo : L’homme qui a arrêté le désert

CE SIMPLE PAYSAN, un grand-père burkinabè marié à trois femmes et père de 31 enfants, est désormais une célébrité dans le monde de l’environnement notamment anglophone, depuis qu’un documentaire intitulé L’homme qui a arrêté le désert lui a été consacré en 2010 par une maison de production britannique. Les 15 hectares de forêt qu’il a patiemment plantés dans son village, Gourga, dans le nord du Burkina Faso, passent pour un modèle. Son secret s’appelle « zaï ». Une technique ancestrale qui consiste à creuser des trous plus larges et plus profonds pour planter des arbres. La méthode permet de mieux retenir les eaux de pluie. Associée à l’usage du compost pour enrichir le sol, elle donne d’excellents résultats. Le compost attire en effet les termites, dont les galeries souterraines rendent le sol plus friable et perméable. Une fois la terre durablement enrichie grâce à la forêt, les cultures de mil et de sorgho deviennent plus faciles à proximité. Surnommé « professeur » malgré son illettrisme, Yacouba Sawadogo a lancé une association pour diffuser son savoir.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :