Afrique australe : les hypermarchés en mal d’expansion

Alors que toutes les études démontrent la montée en puissance des classes moyennes africaines, quelques informations jettent le trouble. Ainsi, l’hebdomadaire britannique The Economist a pointé du doigt les déboires de la grande distribution en Afrique australe, en relevant que les grands malls à l’américaine ont du mal à s’installer dans cette région. L’explication ne réside pas dans une quelconque désaffection des consommateurs puisque le chiffre d’affaires de groupes tels que Shoprite ou Massmart sont en hausse, et d’autres acteurs, tels Carrefour ou Walmart, ne cachent pas leurs ambitions pour cette partie du continent. Pour les spécialistes, des facteurs structurels entravent les projets de construction d’hypermarchés.

Il y a le fait que les fournisseurs sont souvent éparpillés dans plusieurs pays tandis que les implantations choisies demeurent mal desservies par les moyens de transport. Ainsi, il n’est pas rare que cent jours s’écoulent entre le moment où la marchandise est débarquée dans un port et celui où elle est enfin en rayon. Les contraintes des droits sur les terres peuvent aussi faire perdre du temps à l’acquéreur devant acheter un terrain afin d’y installer son supermarché. Un autre problème réside dans les difficultés pour les grandes surfaces à cerner les besoins d’une clientèle bien moins aisée que celle des grands centres commerciaux occidentaux. Enfin, dernière limite à cette volonté d’implantation, le développement et l’urbanisation rapide, imprévisible, des pays que ces supermarchés visent comme au Mozambique, en Tanzanie, en Namibie ou en Ouganda.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :