Jyoti Mukherjee : la « techie »

Transformer le Kenya en superpuissance technologique d’Afrique de l’Est : voici le défi que s’est lancé Jyoti Mukherjee. Cette Indienne d’origine, immigrée à 28 ans au Kenya avec son mari, a commencé, dans les années 1980, par ouvrir une petite boutique de fournitures de bureau et d’impression. Dix ans plus tard, elle démarre Software Technologies, société de mise au point et de distribution de logiciels. Pari tenu : aujourd’hui, son entreprise, l’une des rares dans ce domaine au Kenya, et l’une des rares de la tech à être dirigée par une femme, affiche plus de 150 clients de grandes sociétés pour la plupart dans toute l’Afrique de l’Est.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :