Bethlehem Tilahun Alemu : la rebelle

Bethlehem Tilahun Alemu : la rebelle

Fabriquer des semelles de chaussures avec des pneus usagés n’est pas nouveau en Afrique : les rebelles qui luttaient contre la colonisation de l’Éthiopie portaient déjà des modèles de ce genre, appelés Barabasso. Mais Bethlehem Tilahun Alemu les vend désormais en dehors des frontières. Quand elle lance son affaire, en 2004, à Addis Abeba, c’est le succès immédiat. Aujourd’hui, sa société, SoleRebels, est l’unique fabricant de chaussures au monde bénéficiant du label Commerce équitable. Vendues entre 15 et 75 euros, les tongs et autres baskets, disponibles dans environ 30 points de vente à travers la planète, devraient rapporter, selon les prévisions de la fondatrice, 10 millions de dollars en 2017. Pas étonnant que Bethlehem Tilahun Alemu ait été incluse, en 2012, dans la liste établie par le magazine Forbes des Most Successful Women en Afrique.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :