Abderrahmane Mebtoul : L’hyper-médiatique

LE MARCHÉ, le marché et encore le marché… Depuis le début des années 1990, dans une Algérie qui reste marquée par le socialisme et le dirigisme étatique, cet économiste n’a pas cessé de plaider pour des réformes allant dans le sens de plus d’ouverture et de concurrence. Très pertinent sur les questions d’énergie ou de systèmes financiers, qu’il a traitées en tant que directeur d’études à la Cour des comptes, au ministère de l’Énergie ou au sein de l’entreprise publique Sonatrach (hydrocarbures), c’est aussi un stakhanoviste de l’analyse et un bon « client » pour les médias. L’AFP, RFI, Africa 24, (feu) Al Qarra TV, L’Express, Nessma TV sont ainsi autant de médias internationaux qui, comme leurs confrères algériens, le sollicitent, y compris sur des sujets comme les conflits au Sahel ou la situation en Syrie.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :