Radhi Meddeb : Le réformateur

DIPLÔMÉ DE L’ÉCOLE POLYTECHNIQUE et de l’École des mines de Paris, ce patron tunisien bientôt sexagénaire il dirige le groupe Comete, qui intervient dans l’ingénierie et le conseil est très actif dans les centres de réflexion. Il est ainsi président de l’Institut de prospective économique du monde méditerranéen (Ipemed), un think tank qui plaide pour le rapprochement, par l’économie, entre les deux rives de la Méditerranée. Ces dernières années, ce membre du conseil de la Banque centrale de Tunisie est aussi très prolifique en matière d’analyses et de propositions quant à l’avenir immédiat de son pays. À la tête de l’ONG Action et développement solidaire, il ne cesse d’alerter sur l’urgence en matière de réformes économiques et sociales pour mettre fin aux inégalités régionales. Souvent cité comme possible Premier ministre, pressenti pour faire partie du nouveau gouvernement de Mehdi Jomaâ, cet expert a préféré garder sa liberté d’action. Il a publié récemment une tribune énumérant 16 défis que devra relever la Tunisie, notamment pour la relance et la modernisation d’un secteur où il a débuté sa carrière : les phosphates.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :