Léonce Ndikumana : L’opiniâtre

PAS DE CORRUPTION sans corrupteurs… Cet économiste burundais, professeur à l’université du Massachusetts à Amherst, le rappelle avec force dans son essai, La Dette odieuse de l’Afrique. Comment l’endettement et la fuite des capitaux ont saigné un continent (Amalion Publishing, 2013), qu’il a coécrit avec James K. Boyce. Les prêts contractés par les pays africains se retrouvent pour moitié sous forme de biens mal acquis en Europe ou aux États-Unis, dénonce-t-il. Ou dans des comptes privés qui n’existeraient pas sans le laxisme, voire la complicité, de l’Occident. Léonce Ndikumana a dirigé l’unité d’analyse de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (Cenua) entre 2006 et 2008, puis le département de recherche économique de la Banque africaine de développement (BAD) de 2008 à 2010. Il est membre du comité des politiques de développement des Nations unies depuis 2013.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :