Vera Songwe : La pro-marchés financiers

« COMMENT DÉVELOPPER L’AFRIQUE ? » Pour cette directrice des opérations régionales de la Banque mondiale, basée à Dakar, la solution devrait passer en priorité par le recours aux marchés de capitaux. Titulaire d’un doctorat en mathématiques économiques de l’université catholique de Louvain (Belgique) également diplômée en économie et sciences politiques de l’université du Michigan, elle estime qu’il faut concevoir des instruments financiers qui s’adosseraient sur les matières premières du continent. Ces commodity-backed securities contribueraient à attirer plus d’argent sur les marchés africains et donc à financer les infrastructures. Si on lui fait remarquer que ce type de produits est à l’origine de la crise de 2008, elle rappelle que les États-Unis ne se seraient jamais développés sans l’apport décisif de ces outils financiers. Contributrice régulière des publications de la Brookings Institution, l’un des plus importants think tanks des États-Unis, proche du parti démocrate, elle a fait partie de la liste des vingt jeunes femmes les plus influentes d’Afrique publiée en 2013 par Forbes.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :