Mohammed Al Amoudi (Éthiopie/Arabie saoudite) : entre deux continents

Mohammed Al Amoudi (Éthiopie/Arabie saoudite) : entre deux continents

BELLE HISTOIRE que celle de cet homme né d’une mère éthiopienne et d’un père saoudien. Sa fortune s’élèverait, selon Forbes, à plus de 13 milliards de dollars, ce qui le place tout de même, à 68 ans, en 65e position parmi les plus riches de la planète. Al Amoudi commence dans la construction et l’immobilier en Arabie saoudite. Où il est toujours à l’oeuvre sur des immenses projets d’État. Il se diversifie en Suède, dans le domaine du raffinage au Maroc et dans l’exploration pétrolière en Afrique de l’Ouest. Il redécouvre enfin et surtout l’Éthiopie, où il devient en très peu de temps et de très loin le principal investisseur privé avec plus de 2 milliards d’avoirs. Mines d’or, aciéries, agriculture, pétrole, il est omniprésent. Sa marque devient quasi indélébile avec la construction et l’ouverture du fameux Sheraton Addis-Abeba.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :