Folorunsho Alakija (Nigeria) : De l’or noir et de l’élégance

Folorunsho Alakija (Nigeria) : De l’or noir et de l’élégance

Cette femme d'affaires de 62 ans est peut-être la Noire la plus riche du monde, avant Oprah Winfrey. Elle vaudrait 3,2 milliards de dollars au bas mot selon la presse nigériane, bien plus que les 600 millions de dollars que lui attribue Forbes. La raison ? Une décision de justice lui a rendu en mai 2012 les 50 % d’un gisement de pétrole dont les réserves colossales sont évaluées à 6,4 milliards de dollars. Ces parts avaient été confisquées par le gouvernement d’Olusegun Obasanjo en 2000. Issue d’une famille riche, cette ex-secrétaire s’est battue pour récupérer ses avoirs. Elle a étudié la mode à Londres et fondé dans les années 1980 la griffe de luxe Supreme Stiches (« agrafes suprêmes »). Habillant ces dames proches du pouvoir, elle a eu le privilège de recevoir, en 1993, une licence pétrolière sous le régime militaire d’Ibrahim Babangida pour sa compagnie Famfa Oil. Bingo : ses champs se sont ensuite révélés parmi les plus prolifiques du Nigeria.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :