SÉNAMÉ KOFFI AGBODJINOU Le bâtisseur

URBANISME, anthropologie, histoire de l’art, high-tech, ce Togolais touche à tout. Âgé de 34 ans, il est le fondateur du premier fablab (contraction de fabrication laboratory) d’Afrique de l’Ouest. Appelé WoeLab (woelabo. com) et implanté à Lomé, il s’agit d’un incubateur pour micro-entreprises et très jeunes créateurs. Cet espace collaboratif est notamment à l’origine de la première imprimante 3D africaine. Sénamé Koffi Agbodjinou défend la « low hightech », c’est-à-dire le fait de rendre les dernières avancées technologiques accessibles à tous, y compris les plus modestes. Parallèlement, ce chercheur en architecture a aussi créé en 2010 l’association L’Africaine d’architecture, une plate-forme militante d’échanges et de recherche sur la ville africaine de demain.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :