MOSSADECK BALLY L’hôtelier fonceur

IL VOIT GRAND et ne manque pas de culot, deux qualités essentielles en affaires… Fils de commerçant malien, issu de la communauté arabe de Tombouctou, il a étudié la gestion à San Francisco. Il travaillait pour la société d’import-export de son père quand l’idée lui est venue de racheter le Grand Hôtel de Bamako, lors de sa privatisation en 1993. À 32 ans, il persuade sa banque de lui prêter 1,5 million d’euros, pour faire de ce lieu « fatigué » un 4-étoiles à la hauteur des exigences des hommes d’affaires. Vingt ans plus tard, c’est 100 millions d’euros qu’il cherche à lever pour financer l’expansion de son groupe, Azalaï. La première chaîne hôtelière ouest-africaine – 900 chambres et 1 000 employés –, a construit le Salam et repris le Nord- Sud en 2000, puis ouvert le Dunia en juin à Bamako. Outre l’Hôtel de la Plage à Cotonou et le 24 de Setembro à Bissau, elle détient le célèbre Hôtel de l’Indépendance à Ouagadougou. Un 4-étoiles est en construction à Abidjan Marcory et des terrains ont été achetés à Dakar, Nouakchott, Conakry et Kigali…

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :