PHUTHUMA NHLEKO De MTN à l’industrie lourde

FORMÉ À L’INGÉNIERIE CIVILE aux États-Unis, ce Sud-Africain de 54 ans a d’abord travaillé sur les routes du Swaziland. À la fin de l’apartheid, il peut rentrer en Afrique du Sud où il devient banquier d’affaires pour la Standard Corporate & Merchant Bank. Il est nommé PDG de la société de télécom MTN en 2002, une filiale du groupe Johnnic alors dirigé par Cyril Ramaphosa et en fait une multinationale africaine implantée jusqu’au Moyen-Orient, avec une clientèle qui passe de 5 à 160 millions d’abonnés. En 2011, il cède sa place pour se consacrer à la société d’investissement Worldwide Africa Investment Holdings, qu’il avait cofondée en 1994. Ce groupe, rebaptisé Pembani, détient pour 252 millions d’euros d’intérêts dans les télécoms, les technologies de l’information et l’industrie pétrolière africaine. Il a passé une transaction colossale en mai dernier avec Shanduka, pour en reprendre les activités et devenir un groupe minier et industriel de 972 millions d’euros. Un arrangement qui permet à Cyril Ramaphosa, ex-PDG de Shanduka devenu vice-président de la République, de se consacrer à son destin de présidentiable.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :