PIERRE BILLON L’autre visage de Sifca

QUAND SON FRÈRE, Jean-Louis Billon, a été nommé en 2012 ministre du Commerce de la Côte d’Ivoire, il l’a remplacé aux commandes de la Société immobilière et financière de la Côte africaine (Sifca). Premier employeur privé du pays, avec 17 000 salariés, ce groupe fondé en 1964 par leur père, dont Pierre porte le prénom, reste détenu à 44 % par la famille et à 27 % par les groupes singapouriens Olam et Wilmar. Opérant d’abord dans le café et le cacao, la Sifca s’est réorientée en 1999 dans l’hévéa, le sucre et l’huile de palme. Elle est présente au Liberia, au Nigeria, au Ghana et au Bénin. Ancien directeur général de Comafrique, la filiale de Sifca opérant dans les télécoms, Pierre Billon tient la boutique, alors que Jean-Louis demeure président du groupe. Leur autre frère, David, dirige de son côté la société de logistique portuaire Movis, détenue à 60 % par Sivom, une autre propriété familiale.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :