Asmaa Khaled L’hypnotiseuse

SA SPÉCIALITÉ : substituer l’hypnose à l’anesthésie générale. En 2014, cette Marocaine originaire de Settat, anesthésiste-réanimatrice au CHU Henri-Mondor, à Créteil (Valde- Marne), participe à une première mondiale. Elle place la chanteuse guinéenne Alama Kanté en état de transe hypnotique et la fait chanter pendant que Pascal Desgranges, chirurgien, retire une tumeur sur la thyroïde, tout près des cordes vocales. « Ce sont les modulations, les altérations de la voix qui ont guidé les incisions et permis de faire la distinction entre la tumeur et la partie saine », explique Asmaa Khaled. Après des études à la faculté de médecine de Casablanca, elle exerce au Maroc, au Sénégal, puis arrive en France en 2010, où elle continue de se former. Aujourd’hui, elle pratique l’hypnose dans le cadre d’opérations de remplacement de la valve aortique (Tavi), sur des patients très fragiles qui pourraient ne pas résister à une anesthésie générale.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :