Hamdi Mbarek L’expert des gènes

IL AIME LIRE, naviguer et voyager mais, à 35 ans, c’est dans la génétique moléculaire qu’excelle Hamdi Mbarek. Après avoir collaboré au Génoscope, centre français de séquençage situé à Évry, cet agrégé originaire de Tunis a affûté ses connaissances au Centre du génome humain de Tokyo (Human Genome Center, HGC), avant d’intégrer le département de psychologie biologique de l’Université libre d’Amsterdam. Il y dirige, avec la professeure Dorret Boomsma, une recherche sur les gènes qui augmentent la probabilité pour les mères d’avoir des jumeaux dizygotes (provenant de deux oeufs différents). Ces travaux, menés dans le cadre d’une collaboration internationale, ont été publiés par The American Journal of Human Genetics en mai. Ils ont permis d’identifier les gènes en question, une avancée qui va aider à mieux traiter l’infertilité féminine en ajustant les traitements hormonaux et en diminuant les risques liés à la fécondation in vitro.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :