Hallowed Olaoluwa Petit prince des maths

NÉ À BANGUI, en Centrafrique, il y a vingt-quatre ans, il décroche son baccalauréat à 13 ans avant d’enchaîner avec deux licences, en mathématiques et physique. Puis, c’est à l’université de Lagos, au Nigeria, que Hallowed Olaoluwa poursuit son cursus. À 23 ans, il devient le plus jeune étudiant à terminer un doctorat en maths (en deux ans) sur le continent. Jusqu’alors connue pour ses grèves à répétition, la plus grande faculté de Lagos redore son blason grâce à ce prodige. Maître de conférences, Hallowed Olaoluwa mène parallèlement des études post-doctorales à Harvard. Au sein de cette prestigieuse institution, ses recherches portent sur l’étude de l’ergodicité quantique, qui permet d’optimiser les systèmes informatiques, thermodynamiques et optiques. Un travail qui pourrait avoir des retombées dans le domaine de l’imagerie médicale et de la robotique. Mais pour Hallowed, qui défend aussi l’intérêt de la recherche fondamentale pure, ce n’est pas une obligation.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :