Assane Gueye Crack en cybersécurité

RÉSOUDRE des problèmes, c’est ce qui passionne ce Sénégalais de 40 ans. À l’école de Mbacké (région de Diourbel), il s’amusait déjà à répondre à la question mathématique quotidienne que posait l’instituteur au déjeuner. Arrivé en France, il confirme son profil d’élève brillant, finissant premier au concours général. Puis il poursuit sa formation en sécurité des systèmes de communication à l’École polytechnique de Lausanne (Suisse), à l’université de Berkeley et à celle du Maryland (États-Unis). « Un petit sursaut patriotique », le fait rentrer au pays. « Il y a mille problèmes à résoudre, confie-t-il. En Afrique, comme ailleurs, nous sommes hyperconnectés mais les risques sont méconnus. Or les dégâts causés par le piratage peuvent avoir des conséquences terribles. » Enseignantchercheur à l’université Alioune-Diop de Bambey, il traque les failles des systèmes informatiques pour lutter contre les attaques de hackers et améliorer la protection des données. En parallèle, il travaille à la mise en place d’une plate-forme d’échanges entre chercheurs africains.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :