El Ghali Bennouna Monsieur Soleil

À SEULEMENT 28 ans, il est déjà le chef du département des systèmes thermiques à l’Institut de recherche en énergie solaire et en énergies nouvelles (Iresen) de Rabat (Maroc). Pendant que son pays construisait à Ouarzazate sa première centrale solaire électrique, Elghali Bennouna obtenait une licence en physique fondamentale à la faculté de Rabat puis un master en énergie et environnement à l’université de Tétouan. Il dirige à présent la conception d’une centrale solaire expérimentale (CSP ORC Plus) dans le Green Energy Parc de Benguerir. « Personne n’avait encore assemblé les technologies utilisées comme nous le faisons », explique-t-il. Objectif : réaliser une centrale pour les industries très isolées, comme les mines. « Nous envisageons de la commercialiser en Afrique de l’Ouest car elle correspond aux besoins de ces pays », précise le chercheur.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :