AWA CABA GENTLEWOMAN FARMER

SOORETUL, « pas trop loin » en wolof, c’est le nom de la start-up cofondée par cette Sénégalaise et trois autres ex-étudiants de l’École polytechnique de Dakar. Il s’agit du premier site de vente de produits locaux du pays. Après deux ans d’existence, il réalise 5 millions de francs CFA de chiffre d’affaires et compte déjà plus de 300 clients. Des Dakarois ou des Sénégalais de la diaspora, nostalgiques des confitures, huiles et autres jus de leurs campagnes. Tout est parti d’un constat, explique cette Saint-Louisienne de 28 ans, fille d’un ingénieur agronome : « Dans les villes, on trouve tous les produits importés d’Europe, d’Asie… mais quasiment rien “Made in Sénégal”. Nous avons voulu rapprocher les producteurs des acheteurs urbains. » Une initiative distinguée par le Microsoft Imagine Cup et le prix de l’innovation Rebranding Africa Forum.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :