DAVID ADJAYE LE STARCHITECTE

ARCHITECTE, urbaniste, designer, auteur d’ouvrages d’art (dont African Metropolitan Architecture, coécrit avec Peter Allison, Rizzoli, 2011)… À 49 ans, David Adjaye ne se fixe aucune limite. Né en Tanzanie de parents ghanéens, il arrive à Londres après une enfance nomade due à la carrière de son père diplomate. Avant de fêter ses 30 ans, il a déjà décroché un prix prestigieux, la médaille d’argent du Royal Institute of British Architects, et a ouvert une première agence dans la capitale anglaise. Créatif et sensible, amoureux des détails et des textures, il puise dans les traditions africaines pour concevoir des oeuvres innovantes. En 2000, il lance Adjaye Associates, cabinet avec lequel il devient mondialement connu. Il réalise, entre autres, la fondation Aïshti à Beyrouth, le Musée national d’art africain de l’institut Smithsonian à Washington et l’école de management Skolkovo à Moscou, un projet évalué à 200 millions d’euros. Fort de ce succès, il ouvre un bureau à Accra. Son objectif : inventer une architecture contemporaine du continent africain, avec son identité propre. À la réalisation du concept store Alara à Lagos et du siège de la Société financière internationale à Dakar s’ajoutent les commandes publiques, comme le futur complexe gouvernemental de Libreville et l’ambitieux plan directeur de la première ville autonome en énergie du Ghana. Véritable star, il remporte un prestigieux projet de réhabilitation dans le centre-ville de Londres et fait partie des sept finalistes en lice pour dessiner la future bibliothèque présidentielle de Barack Obama.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :