DIÉBÉDO FRANCIS KÉRÉ L’ALLIÉ DE LA RURALITÉ

IL EST LA PREUVE que la connaissance permet à chacun de devenir maître de son destin. Né en 1965 à Gando, au Burkina Faso, Diébédo Francis Kéré est le seul enfant de sa communauté à avoir pu étudier, poussé par son père, chef du village. Excellent élève, il bénéficie d’une bourse au mérite qui lui permet de partir en Allemagne pour continuer ses études et devenir architecte. Quand sa fondation, Schulbausteine für Gando, a assez d’argent pour lancer le projet dont il a tant rêvé, une école dans son village natal, il ne se contente pas de créer un édifice : il forme aussi des bâtisseurs. Tous les villageois participent à la construction, apprenant à combiner techniques et matériaux traditionnels aux méthodes d’ingénierie modernes, ce qui réduit les coûts (moins de 35 000 euros dépensés pour 526 m2 de bâti) et l’impact écologique du projet. L’école de Gando, au design simple et élégant, a ouvert en 2001. Depuis, plusieurs autres ont vu le jour, ainsi que des institutions de santé et le Centre de l’architecture en terre de Mopti, au Mali. Avec des projets au Mozambique, au Soudan mais aussi en Chine, Francis Kéré ne cesse de mettre à disposition des communautés les outils nécessaires à leur développement.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :