COMMERCE LA TURQUIE PASSE À L’OFFENSIVE

UNE VISITE en Afrique de l’Est l’an dernier, un passage au Sénégal en janvier et une tournée ouest-africaine en mars. Ankara, en crise avec la plupart de ses voisins, ne ménage pas ses efforts pour trouver de nouveaux partenaires, notamment sur le continent. Chaque voyage est placé sous le signe du business. Ce sont cent cinquante hommes d’affaires qui ont récemment accompagné le président Erdogan en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Nigeria et en Guinée. « L’objectif de la Turquie est d’atteindre 500 milliards de francs CFA [760 millions d’euros] d’échanges commerciaux avec la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020 », a souligné le chef d’État turc depuis le palais présidentiel d’Abidjan. Les investissements turcs dans le pays sont passés de 150 millions de dollars en 2008 à 390 millions en 2015, après la signature d’une dizaine d’accords lors de la visite d’Alassane Ouattara à Ankara et Istanbul l’an passé. La Turquie, très présente à Djibouti, a plus que triplé le nombre de ses ambassades en Afrique depuis 2009. Et la compagnie aérienne nationale Turkish Airlines dessert des dizaines de destinations sur le continent. Elle devrait assurer dorénavant sept liaisons quotidiennes vers Abidjan. Ankara a aussi ouvert des écoles, des mosquées et des centres culturels. Résultat, les échanges commerciaux avec l’ensemble des pays africains ont atteint 23,4 milliards de dollars en 2014.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :