TREVOR NCUBE Une voix de gauche

NÉ EN 1962 à Bulawayo, le fief de l’opposition à Robert Mugabe, ce patron de presse fait partie des milliers de Zimbabwéens qui ont quitté leur pays dans les années 2000 pour se réfugier en Afrique du Sud. Loin d’être parmi les plus démunis, il y a racheté en 2002 l’hebdomadaire à grand tirage The Mail & Guardian, réputé pour la liberté de son ton et ses enquêtes sans complaisance. Il a gardé un pied au Zimbabwe, où il continue de publier trois journaux, The Zimbabwe Independent, The Standard et NewsDay. Très critique à l’égard de Robert Mugabe, il lui a résisté quand le « vieux crocodile » a ordonné de lui retirer son passeport et de le déchoir de sa nationalité. En Afrique du Sud, où il est respecté, il s’est aussi heurté à une certaine forme de censure – du moins pendant les années Mbeki (1999- 2008). La South African Broadcasting Corporation (SABC), la radiotélévision nationale inféodée au pouvoir du Congrès national africain (ANC), avait en effet inscrit son nom sur une liste noire de personnalités à ne pas inviter… Ce qui n’a pas manqué de faire scandale.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :