BÉCHIR BEN YAHMED Le patron fondateur

D’UNE CERTAINE MANIÈRE, il est un peu notre patron fondateur à tous. Celui qui a eu, à la fin des années 1950, une idée totalement folle, audacieuse, improbable : créer un hebdomadaire pour toute l’Afrique. Un titre « panafricain ». À une époque sans Internet, sans ordinateur, sans traitement de texte… L’auteur des fameux « Ce que je crois » aura défendu tout au long des années l’idée d’une Afrique debout. Avec d’autres, presque une génération spontanée issue des indépendances, ils auront mis un continent sur la carte du monde. BBY, c’est aussi l’éditeur, passionné par son rôle d’entrepreneur, qui a eu la force de tenir l’entreprise Jeune Afrique. En dépit des revers de fortune, des censures, des interdictions, des polémiques. Enfin, BBY, c’est celui qui a donné à des générations de lecteurs l’envie de devenir journalistes. Et qui le sont devenus. C’est celui qui a donné à d’autres, souvent issus de la maison, mais pas seulement, la volonté de devenir éditeurs euxmêmes, patrons de presse. Un précurseur qui aura généré des vocations et une nombreuse concurrence…

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :