CHRISTIAN KABALA CATALYSEUR DES DIASPORAS

NÉ EN ITALIE de parents congolais, le directeur du développement France du Club Efficience, 44 ans, a grandi entre la France et la République démocratique du Congo (RDC). Après des études de commerce international à l’université du Maryland (États- Unis), il a travaillé dans l’informatique industrielle pour de grands groupes comme Hewlett-Packard. Comment en est-il venu à se consacrer à plein temps à une association qui représente depuis 2008 la diaspora africaine économique en France, avec 530 membres et 26 000 « fans » sur Facebook ? Sa réponse : « Une rencontre d’hommes sur des valeurs de don, de générosité et de compassion. J’ai été très touché quand le Dr Élie Nkamgueu, le président du Club Efficience, m’a raconté l’histoire d’un garçon réalisant dans son cabinet qu’on peut très bien être d’origine africaine et médecin – ou tout ce qu’on veut, en dehors du football et de la musique, les deux seuls modèles renvoyés aux jeunes par la télévision. » Christian Kabala veut faire du Club Efficience une association utile, avec une vingtaine d’événements par an, dont des dîners avec des patrons du CAC 40, des voyages d’affaires en Afrique et la publication d’un annuaire des professionnels issus de la diaspora, le Gotha noir de France. Il lève des fonds pour salarier une équipe de cinq à dix personnes et publier, dès 2016, le premier Gotha noir européen.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :