BADREDDINE OUALI INFORMATICIEN SANS FRONTIÈRE

DIPLÔMÉ de l’École des mines de Saint-Étienne, il débute sa carrière en prenant la tête, à 27 ans, de Diagram France, une société informatique. L’aventure se termine trois ans plus tard. Originaire de Tunis, Badreddine Ouali décide alors de rentrer au pays. En 1994, il crée BFI, spécialisé dans le développement de logiciels et de la maintenance à distance. Il démarche les clients le jour et développe les programmes la nuit. Puis, en 2002, naît Vermeg, qui devient l’un des leaders mondiaux de l’édition de logiciels pour le secteur bancaire. Après l’acquisition du belge BSB en 2014, le groupe dispose de clients dans une quinzaine de pays à travers le monde et compte 400 salariés, majoritairement dans la capitale tunisienne. Grâce à cette opération, son chiffre d’affaires devrait passer de 20 à 60 millions d’euros.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :