Les vrais chiffres

Il existe presque autant de définitions de l’émergence que d’écoles d’analyse. Selon que l’on s’attache à tel ou tel critère, les classements offriront des panels diamétralement différents. Les autorités nationales, elles, s’ingénient à valoriser leurs indicateurs les plus séduisants, qui seront ensuite repris en chaîne par les médias. À l’heure où l’Afrique suscite tous les superlatifs, y compris les plus « optimistes », nous nous sommes donc essayés à notre propre classement des 25 pays les plus émergents à l’échelle du continent. Pour ce faire, nous avons compilé six indices de base (voir pages suivantes) qui nous semblent prendre en compte la diversité des situations, mais aussi les éléments essentiels et constitutifs du décollage. Nous avons également choisi de comparer les résultats africains avec ceux des autres grands pays émergents pour relativiser les performances. Conclusion : l’Afrique progresse, mais, exception faite de l’Afrique du Sud, la plupart des pays affichent des critères prometteurs sans que l’on puisse pour l’heure les qualifier d’émergents. Ce fossé qualitatif sera franchi une fois que les États auront relevé les défis structurels qui s’imposent à eux.

Voir aussi les fichiers joints de l'article
» Tableau : Le classement final

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :