Arthur Zang : Le coeur à l’ouvrage

CET ÉTUDIANT CAMEROUNAIS de l’École nationale supérieure polytechnique de Yaoundé a défrayé la chronique en produisant seul le CardioPad, en 2011, à l’âge de 24 ans. C’est la première tablette destinée à contrôler à distance la fréquence cardiaque d’un patient, et à en transférer les résultats par téléphone mobile. En stage à l’hôpital public de Yaoundé, en 2009, Arthur Zang a constaté le manque cruel de spécialistes dans son pays. Pour éviter des déplacements inutiles et coûteux aux malades, il a développé cet appareil avec électrodes équipé d’un système Bluetooth. L’État lui a fait don de 30 000 euros pour en fabriquer une trentaine et poursuivre ses recherches. L’inventeur compte distribuer ses produits via Himore Medical, société qu’il a fondée début 2012, et planche sur un outil semblable pour les échographies.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :