PERSPECTIVES

Dubaï à la conquête des voix de l’Afrique

Si le Qatar a obtenu l’organisation de la Coupe du monde de football 2022, Dubaï et les Émirats arabes unis (EAU) entendent accueillir l’Exposition universelle de 2020 ! Organisée tous les cinq ans, cette manifestation non commerciale la troisième en termes d’impact culturel et économique après le Mondial de foot et les Jeux olympiques se veut être une vitrine planétaire sur les savoirs et les technologies (c’est pour celle de 1889 à Paris qu’a été construite la tour Eiffel). Dans l’hypothèse où la cité-État devait l’accueillir en 2020, ce serait la première fois que cette manifestation serait organisée par un pays arabo-musulman.

L’Europe, boulet de l’économie mondiale

Le verdict est sans ambiguïté. Dans un document diffusé à la fin de mois d’avril 2013, le Fonds monétaire international (FMI) juge que l’Europe est le premier problème de l’économie mondiale. « À court terme, les risques proviennent principalement de l’évolution de la zone euro, notamment de la suite des événements à Chypre et de la situation politique en Italie », a ainsi relevé Olivier Blanchard, l’économiste en chef de l’institution internationale. Pour ce dernier, l’Europe est la seule région en récession dans le monde, et le danger est grand que ne s’aggrave son décrochage par rapport au reste de la planète, notamment les pays émergents.  

L’or vert, clé du développement

L’agriculture doit être une priorité pour mettre fin à la pauvreté en Afrique, selon le dernier rapport de la Banque mondiale. Le marché de l’agroalimentaire pourrait représenter 1 000 milliards de dollars (environ 764 milliards d’euros) en 2030 sur le continent africain. Un potentiel qui ne pourra être exploité qu’à condition de développer les infrastructures essentielles, telles que l’électricité ou l’irrigation. Actuellement ce marché représente 313 milliards de dollars. L’investissement accru dans les secteurs public et privé permettrait à l’Afrique de rivaliser avec des pays comme le Brésil ou l’Indonésie.

Quand la musique circule en numérique

Les producteurs occidentaux, en quête de nouveaux talents à Bamako ou à Casa, n’en sont pas encore revenus : les artistes ne leur présentent plus un CD en guise de carte de visite, mais leurs chansons téléchargées sur un mobile ! Les règles ont changé, les mélomanes d’Alger à Joburg ont pour la plupart « sauté la case » CD et lecteur, propres aux années 1990, pour passer directement de l’ère du vinyle et de la cassette des années 1970 à celle du fichier numérique, du portable et de l’ordinateur d’aujourd’hui. On recensait, en 2012, 500 millions d’abonnés mobile, dont au moins 15 millions de propriétaires de smartphones.

Turquie : l’année décisive

Nouvelle dynamique économique ou crise à la fois financière et politique ? Les experts sont formels : 2014 sera une année charnière pour la Turquie dans un contexte marqué à la fois par la relance des négociations avec l’Europe mais aussi par un affaiblissement croissant de la livre et par un ralentissement marqué de la croissance du PIB (3,8 % en 2013 et 3,5 % prévus en 2014 contre 8,8 % en 2011).

Qatar : nuages sur l’émirat

Accusations récurrentes de corruption et d’achats de voix pour l’obtention de l’organisation de la Coupe du monde de football de 2022 et révélations médiatiques à propos du sort pénible des travailleurs étrangers à bas revenus (notamment népalais) : malgré une sérénité de façade, les plus hautes autorités qataries s’inquiètent des conséquences possibles des ces mises en cause largement relayées par les médias occidentaux.

Déjà Membre ?

Email : Mot de passe :